C’est le règlement de l’immeuble ou à défaut le Code civil du Québec qui fixe les modalités d’élection des membres du conseil d’administration d’une copropriété.

Le conseil d’administration a pour mission de gérer les affaires du syndicat des copropriétaires. Bien que cela soit rarement le cas dans les faits, les administrateurs peuvent être rémunérés sous forme de salaires, d’honoraires ou encore de jetons de présence et être remboursés des frais engagés pour la copropriété.

Dans certaines copropriétés, il y a des postes de direction au conseil d’administration parmi lequel celui du président, qui est désigné ou élu parmi ses membres.

Voici les principaux aspects du rôle du président du conseil syndical dans le condo.

 

Il prépare et préside les réunions du conseil d’administration

 

En règle générale, c’est le président du conseil d’administration, en collaboration avec le secrétaire, qui établit les ordres du jour des réunions du conseil, en intégrant les questions dont les autres administrateurs souhaitent débattre. Il transmet à tous les administrateurs les points à l’ordre du jour ainsi que la documentation pertinente et les projets de résolution qui leur permettront de prendre des décisions de manière éclairée.

Tout naturellement, c’est aussi le président qui anime les réunions du conseil d’administration et veille à leur bon déroulement, notamment en s’assurant que les interventions des administrateurs restent pertinentes et respectueuses.

Toutefois, malgré son titre, il n’a pas plus de poids dans les décisions que les autres membres du conseil car il ne dispose que d’une voix, sauf en cas d’égalité des voix où il peut avoir un vote prépondérant si les dispositions du règlement de l’immeuble le prévoient.

De même, il ne peut engager la copropriété sans accord préalable du conseil d’administration, la décision devant être prise à la majorité des voix.

 

Il présente le bilan de la gestion du conseil d’administration en assemblée

 

C’est le président du conseil d’administration qui présente le bilan annuel de la gestion du conseil d’administration aux copropriétaires lors de l’assemblée générale. À cette occasion, il explique également les actions envisagées pour les années à venir pour la copropriété, notamment le plan pluriannuel de travaux s’il existe.

Il est aussi chargé de faire mener un travail d’équipe sur les nouveaux règlements au sein du conseil d’administration puis de les faire adopter lors de des assemblées générales de copropriétaires, généralement avec l’aide du secrétaire du syndicat.

Même si le secrétaire signe les procès-verbaux des réunions du conseil d’administration, il est également souvent amené à le signer, pour fins de vérification et d’exactitude.

 

Le président du conseil du syndicat : l’homme clé de la copropriété

 

C’est le président du conseil d’administration qui fait constamment le lien entre les différents organes de la copropriété et les tiers.

Au sein du conseil d’administration, il doit aussi veiller à la bonne cohésion entre les membres afin de garantir la bonne marche de la copropriété.

C’est également lui qui est le garant de l’application de la Déclaration de copropriétés : notamment, il intervient auprès des copropriétaires ou des occupants de l’immeuble qui n’en respectent pas les dispositions.

 

 

En plus de ses rôles particuliers, le président du conseil d’administration dans une copropriété doit, en tant qu’administrateur nommé par l’assemblée des copropriétaires, également faire face à toutes les tâches qui lui incombent à ce titre et notamment participer à la prise de décisions sur les priorités et les orientations de la copropriété dans l’objectif de garantir le bon entretien, une gestion efficace de l’administration des parties communes ainsi que la conservation de l’immeuble.

[Total : 2   Moyenne : 3.5/5]