L’article 1044 Code civil du Québec stipule que les emplacements de stationnements en copropriété sont présumés être des parties communes. Et c’est la règle du « premier arrivé premier servi » qui s’applique sauf lorsque la déclaration de copropriété prévoit que ce sont des parties communes à usage restreint. Cependant, on trouve aussi des places de stationnement de condo qui sont des lots de copropriété, autrement dit des parties privatives (usage exclusif). Mais faut-il nécessairement acheter un emplacement de stationnement avec son condo?

L’emplacement de stationnement constitue une fraction de copropriété

L’espace de stationnement dans un condo, lorsqu’il n’est pas une partie commune, constitue une fraction, au même titre qu’un appartement ou une cave. Il peut donc être vendu avec ou sans l’appartement. Et comme au Québec un espace de stationnement de condo situé dans une grande ville se vend environ 40 000$, il est compréhensible que les candidats acquéreurs envisagent d’acheter un condo sans parking.

Toutefois, il faut savoir qu’est-ce que la déclaration de propriété et qu’elle peut imposer un règlement de stationnement de condo qui restreint l’usage de ce lot. Par exemple, dans certaines copropriétés, il n’est pas possible de conclure un bail pour un espace de stationnement de condo à une personne qui ne réside pas dans l’immeuble, voire même à un autre copropriétaire ou locataire du condo. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à consulter le cabinet chargé de la gestion administrative du condo pour vérifier ce point.

Acheter un condo sans emplacement de stationnement

Bien que techniquement il soit possible d’acheter un appartement dans une copropriété sans espace de stationnement dans le condo, ce n’est pas conseillé. En effet, pour plusieurs raisons, acquérir un appartement sans emplacement de stationnement présente des inconvénients :

Manque de commodité

Si vous ne disposez pas d’espace de stationnement dans le condo et que vous possédez un véhicule, vous devrez trouver un emplacement à louer dans le quartier. Une situation qui vous fera perdre du temps et que vous pourriez regretter quand vous rentrerez chez vous sous la neige chargé de paquets après une sortie de magasinage. Il ne faut pas oublier que, comme leur nom l’indique, les places visiteurs leur sont réservées. D’ailleurs, de nombreuses copropriétés ont souscrit un contrat de remorquage, les stationnements du condo étant souvent occupés par des automobilistes non autorisés à y stationner.

Occasionne des frais en plus

Dans le cas où vous devez louer un espace de stationnement dans le condo ou le quartier, vous devrez payer un loyer tous les mois. Une charge qui à la longue risque de coûter très cher.

Désavantage à la vente

L’absence d’espace de stationnement avec un condo à la vente rebute souvent les candidats acquéreurs. Certains considèrent qu’il s’agit d’un critère rédhibitoire et ne souhaitent même pas visiter le bien. D’autres en profitent pour négocier le prix du condo à la baisse.

Louer un espace de stationnement est rentable

Hormis les inconvénients à la revente dont elles doivent tenir compte, les personnes ne possédant pas de véhicule ont intérêt à acheter un appartement avec un espace de stationnement dans le condo. En outre, il s’agit d’un investissement locatif offrant une excellente rentabilité, sans travaux, présentant peu de risques d’impayés et générant en contrepartie des frais de copropriété réduits. Si vous souhaitez louer votre espace de stationnement dans votre condo, adressez-vous à votre cabinet : qu’il s’occupe de la gestion complète de la copropriété ou d’une partie seulement, il reçoit certainement de nombreuses demandes de copropriétaires à la recherche d’un emplacement de stationnement à louer.

 

[Total : 1   Moyenne : 5/5]