Le conseil d’administration joue un rôle prépondérant dans la gestion d’une copropriété. Et les responsabilités du président du conseil syndical de copropriété, désigné ou élu parmi les membres du conseil d’administration, sont multiples : cet homme clé de la copropriété a en effet la tâche complexe de s’assurer que le syndicat fonctionne bien et travaille dans l’intérêt de la copropriété.

 

1. Il veille au respect de la Déclaration de copropriété

 

Gardien de l’application de la déclaration de copropriété, le président du conseil syndical de copropriété doit intervenir auprès des copropriétaires et locataires qui ne la respectent pas : cela fait partie des responsabilités du président du conseil syndical de copropriété. Il peut également faire évoluer la déclaration, si cela s’avère nécessaire, en travaillant sur de nouveaux règlements. Dans cette tâche, il a la possibilité de se faire assister du secrétaire du syndicat et plus généralement de l’ensemble des membres du conseil d’administration.

Puis, le président du conseil syndical de copropriété présente lors de l’assemblée générale annuelle ces nouveaux règlements afin de les soumettre à l’approbation des copropriétaires.

 

2. Il coordonne les actions du conseil d’administration et rend compte de sa gestion

 

Parmi les responsabilités du président du conseil syndical de copropriété figure également la tâche de présider les assemblées générales de copropriétaires ainsi que les réunions du conseil d’administration.

Lors des assemblées générales de copropriété, il fournit un rapport annuel où :

  • il rend compte de la gestion administrative, financière et de bâtiments des administrateurs sur l’année passée ;
  • il décrit les activités réalisées ;
  • il explique les grandes lignes que prévoit de suivre le conseil d’administration pour l’année à venir, voire plusieurs années.

 

3. Il assure une bonne communication au sein de la copropriété et à l’extérieur

 

Une autre des responsabilités du président du conseil syndical de copropriété est de veiller à la bonne communication dans et en dehors de la copropriété :

  • il échange régulièrement avec les différents membres du conseil d’administration afin de se tenir informé des actions menées et suivre leur évolution ;
  • il organise périodiquement des réunions afin de faire le point avec l’ensemble des administrateurs. Généralement, c’est lui qui établit l’ordre du jour des réunions du conseil après avoir recueilli auprès des différents membres les points qu’ils souhaitent évoquer. Il peut par exemple s’agir de questions portant sur la gestion administrative et financière, sur l’entretien des bâtiments ou encore sur la gestion des ressources humaines ;
  • il maintient la communication avec les copropriétaires tout au long de l’année au travers de notes et d’échanges avec eux de manière individuelle lorsque cela est nécessaire ;
  • il représente le conseil d’administration et plus généralement la copropriété auprès des instances extérieures.

 

Enfin, si les dispositions du règlement de l’immeuble le prévoient, c’est aussi au président du conseil syndical de copropriété qu’incombe la responsabilité de trancher : en effet, lorsqu’il y a une égalité des voix lors d’un vote au sein du conseil d’administration, son vote est prépondérant.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]